Jump to content
Free-reseau.fr - Les forums

CoolRaoul

Member
  • Posts

    303
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

CoolRaoul last won the day on May 10

CoolRaoul had the most liked content!

Abonnement ADSL

  • Modem
    Freebox 4K
  • Offre
    Dégroupage total

Recent Profile Visitors

1786 profile views

CoolRaoul's Achievements

Community Regular

Community Regular (8/14)

  • Problem Solver Rare
  • Reacting Well Rare
  • Conversation Starter
  • First Post
  • Collaborator Rare

Recent Badges

19

Reputation

11

Community Answers

  1. Bonjour, Quelqu'un a posé la même question que moi sur le bugtracker (sans doute pas le meilleur endroit j'en conviens) en 2021 : https://dev.freebox.fr/bugs/task/35866 Il attend toujours une réponse Aurais-je plus de chance ici ?
  2. Attention aux biais de ce genre de site. Qui va prendre l'initiative d'aller y poster pour donner un avis favorable ? (quel soit le produit où le service d'ailleurs). Personnellement j'ai également souvent des reproches à faire à Free. En particulier l'absence d'information sur les incidents (on ne sait toujours pas ce qui est arrivé au service de news, interrompu quasiment une semaine, alors que c'est le seul canal de support de certains services, coupure Internet de plusieurs jours de tous les abonnés Free de mon quartier en Février dernier dont on ne connaitra jamais la cause), une messagerie pas toujours fiable et qu'il vaut mieux eviter, et la lourdeur de certaines procédures. Mais il faut savoir également faire la part des choses, tout n'est pas tout noir (ni blanc). Je me réjouis par exemple qu'on dispose de beaucoup d'avantages : IP fixe facile à obtenir, des box tres configurables et surtout "bidouillables" avec une API publique et documentée, un service de proximité ("Free Proxy") tres réactif (uniquement pour ceux qui ont la chance d'habiter dans une zone couverte évidemment).
  3. Ça c'est un masque de sous-réseau, pas une adresse. Avec ce masque-la ça elle doit être de la forme n.p.q.r/24 (3 octets à 255 dans le masque font 24 bits de longueur)
  4. Faut espérer qu'il ne soit pas facturé à la bande passante (ou alors que c'est un très bon ami 🙂)
  5. Bon j'ai encore écrit des c***ies (je découvre Wireguard en meme temps que toi) l'addresse est apparemment celle du subnet configuré dans le serveur
  6. Sous Windows, à la place de netcat, tu peux effectuer la commande ci-dessous dans une fenêtre PowerShell : # avec le port visible dans ta copie d'écran Test-NetConnection -ComputerName <IP du serveur VPN> -Port 51820
  7. Ah au temps pour moi, c'est bien l'addresse externe (internet) du serveur lui même! Vérifie qu'il est bien accessible depuis ton réseau local pour commencer (via un ping, ou mieux un netcat sur le port)
  8. Pour configurer un client VPN c'est l'addresse CIDR du sous-réseau interne configuré sur le serveur VPN qu'il faut renseigner ici. Le serveur est géré par toi-même ? Ou se trouve-t-il ?
  9. Et en effet : "that escalated quickly" comme on dit ! (il n'y a pas de modération sur UF ?)
  10. Quelle que soit la méthode utilisée pour la détection des spams, les actions punitives consistant à bloquer complètement les emails provenant du dernier serveur par lequels ils ont transité ne doit pas être une approche si répandue que ça, ça produirait trop d'effets indésirables comme ici. Cela étant dit j'espère qu'on pourra au moins tomber d'accord sur mon conseil réitéré de ne pas utiliser les emails "@free.fr" pour limiter au maximum les risques de perdre des mails. C'est ce point que je tiens à mettre en avant. Et quant à ce malheureux @Kallysto (qu'on a du perdre et pas vraiment aidé avec toutes nos disgressions, je lui présente d'ailleurs mes excuses) on ne peux que lui conseiller de *dès maintenant* prendre un autre service (Google, Microsoft ou autre) et d'y basculer le compte de récupération de tous ses "comptes importants" le plus tôt possible. Pour le compte Microsoft il faut persister à retenter la récupération. Il faut espérer que ca va finir par passer. Ensuite, une fois récupéré je lui conseille d'ajouter sur ce compte d'autre canaux de récupération comme un numéro de téléphone par exemple.
  11. j'imagine que les fournisseurs qui sont implicitement référencés ici sont en particulier Microsoft et Google notamment. Le problème est que vu la domination, en particulier du premier, dans le monde professionnel, en tant que destinataire n'ayant aucune influence sur les services sur lesquels s'appuient ses propres correspondants (privés ou institutionnels) , si on veux minimiser le risque de louper des mails importants de prestataires utilisant les services de ces fournisseurs, la seule solution (que personnellement j'applique depuis quasiment le début) est donc de ne pas utiliser son addresse @free.fr comme je l'ai conseillé dans ma réponse initiale. Et voire même (ce qui est quand-même un comble), d'utiliser soit-même les services de ces fournisseurs pour ses emails personnels. Quelle que soit la raison, légitime ou pas, de la manière dont Free gère les mails entrants on est bien obligé de faire ainsi et de conseiller pareil. Dans un monde idéal il faudrait que Free puisse proposer à ses usagers de messagerie une option de filtrage individuel des spams (inactive par défaut). Mais je sais bien que c'est évidemment incompatible avec l'approche globale mise en œuvre. Donc, je répète, le mieux est d'éviter d'utiliser free.fr pour ses emails perso.
  12. Les spams proviennent de tous les fuseaux horaires, pas seulement (et de loin) d'Rurope. C'est la raison de ma perplexité sur cette suggestion de créneau horaire à privilégier.
  13. Ça a été une mauvaise idée malheureusement. Vous constaterez via d'autre messages ici et ailleurs que ce problème est récurrent chez Free. Les équipes qui gèrent la messagerie Free ont une approche un peu radicale lorsqu'ils détectent de nombreux messages de spam provenant d'une source spécifique simultanément. J'ai lu (ça vaut ce que ça vaut car rien n'est confirmé officiellement nulle part) qu'ils se baseraient pour cela uniquement sur le fait qu'une forte proportion de messages à destination d'addresses @free.fr inexistantes arrivent dans un laps de temps réduit. Je pense qu'ils considère qu'ils ne serait pas raisonnablement possible d'appliquer une analyse du *contenu* des messages pour des raisons de protection de la vie privée que Free s'engage à respecter dans ces conditions générales (j'avoue ne pas avoir vérifié) et aussi de consommation de ressources machine, contrairement à des autres fournisseurs de service (Google, Microsoft pour les comptes grand public entre autres, qui annoncent clairement la couleur (essentiellement pour du ciblage publicitaire) Résultat, (et c'est cela méthode *radicale* que j'ai évoquée) quand ce genre de flux de mails est détecté, la procédure automatique consiste à bloquer *tous* les messages provenant du même serveur de mail pendant une période d'une certaine durée (personne ne sait combien de temps car ça n'est pas documenté) puis de rouvrir le robinet pour le refermer si le flux continue. Conclusion (que j'applique à moi-même et conseille autour de moi) : ne *jamais* utiliser un email en "@free.fr" pour quoi que soit susceptible de recevoir des messages importants (récupération de mot de passe comme ici, impots, assurances etc ...) En attendant vous n'avez pas d'autre solution de recommencer encore et encore Certains suggèrent de le faire en milieu de nuit, ce qui me semble un peu étrange mais si ça vous dit ....
  14. Tous les messages de ce fil de discussion ont été rédigés en français pourtant.
×
×
  • Create New...